Le "PACTE" de LTC avec ses clients :

Servir l'esprit de "trans-formation et de maîtrise de soi"... pour l'EFFICIENCE


Les (trans-)formations LTC procèdent d'un "ENGAGEMENT RECIPROQUE" et d'une PRISE DE RISQUE conjointe du client et du prestataire : dans les programmes offerts, LTC et le manager en perfectionnement entendent METTRE CONSCIEMMENT, VOLONTAIREMENT et sans FAUX-SEMBLANT "LEURS PEAUX" AU BOUT DE LEURS COMPETENCES.

Le pacte ne se suffit pas de contractualiser une entreprise (employeur), un décideur (le manager) et LTC : Il "expose" en effet, dans la règle et dans l'esprit, un homme responsable et un formateur redevable. Concrètement, le "pacte inter-venant" (venant entre les partenaires) consiste :

La TerreEn une logique d'action, "élément-terre" (élémentaire) pour le participant : celui-ci travaille à sa propre "mise en lucidité", à sa propre "exposition" socio-professionnelle et à sa propre volonté de maîtrise de son management en situation ; par conséquent, chaque participant et LTC, a priori et sans concession aucune, se représentent comme des "acteurs" (pouvoir et autonomie) et des "auteurs" (imagination et puissance de décision). En particulier, le participant est stimulé et même mis au défi, dans l'ensemble de ses relations – souvent complexes et conflictuelles – avec ses propres environnements professionnels.

L'EauEn une logique d'action, "élément-eau" : les formations LTC maintiennent scrupuleusement la QUALITE HUMAINE ET SON RESPECT SANS RESTRICTION AU CENTRE DE TOUTES EXIGENCES PROFESSIONNELLES, spécialement lorsque celles-ci sont quantitatives et de court terme… C'est à ce "prix" que les programmes et parcours LTC sont requis afin de "mettre en cause" et d'"exposer" prioritairement, chez le participant, mais en toute confidentialité, ses propres lacunes, déficits ou peurs, etc. , dans le contexte professionnel, opérationnel et managérial qui est le sien.

Le FeuEn une logique d'action, "élément-feu" : les programmes et parcours LTC présentent l'impertinence accentuée et volontaire de "faire feu du dedans de tout bois" : il s'agit, chez le participant d'améliorer et de valoriser sa qualité, sa stature et son rayonnement de décideur ou de "leader" (par son énergie et sa puissance de feu du dedans précisément) bien avant et plutôt que de réduire (ou détourner) le Management à une seule panoplie instrumentale et de techniques d'informations, d'opérations, de logistique et de gestion. Cette option primordiale à la stature décisionnelle, managériale et de leadership authentiquement incarnée, implique impérativement entre le participant et LTC le recours au "franc-parler" et à la pensée libre et autonome.

L'AirEn une logique d'action, "élément-air" : le travail des programmes et des parcours LTC a pour logiques essentielles la "Ré-activité" d'une part (le Management faisant "sens" et "puissance" ne se fonde aujourd'hui en effet que sur ce (ceux) qui "résiste(nt)" aux médiocrités, aux opportunismes et aux calculs des seules "gestions normatives sous contraintes"), et d'autre part la "Pro-activité" (sens de l'anticipation, aptitude à saisir une "vision" globale des situations d'entreprise, ouverture à l'intuition). L'influence pédagogique LTC met à l'épreuve du courage, de l'audace, de l'imagination et de la créativité, le participant ("la formation, elle t'essaie" !). Le "pacte" ici assume clairement qu'il n'est pas d'entreprise de création de profit(s) sans mise à profil(t) d'esprit de création et de mental entrepreneurial. Essentiellement, le participant est "plongé" dans un "bain" de formation ET de développement personnel.

Le VideEn une logique d'action, "élément-vide" : les programmes et parcours LTC s'inscrivent dans la perspective où le participant est considéré pleinement comme "sujet" actif de sa propre progression ou amélioration professionnelle et personnelle. En aucun cas, il ne peut être "objet" de modes managériales ou de discours pédagogiques, quels qu'ils soient et d'aussi bonne convenance professionnelle qu'ils apparaissent. La légitimité et l'efficacité de la "rencontre" du participant et de LTC est la mise en valeur du "sens" de l'action professionnelle, dans son efficience, dans son "style" et dans sa pérennité de responsable.

L’intelligence est « être ». Les principes (avantages) sont « être ». Les voies sont « être ». Mais l’esprit est « Vide ».